LA PECHE A LA COULETTE

 

Sorte de grande épuisette de forme triangulaire avec une ouverture de 3 mètres maximum et une maille minimum de 44 mm.

Cet engin est manoeuvré à la main depuis la berge ou en bateau.

Un fil fin relie le fond de la poche du filet à la main du pêcheur, permettant ainsi de ressentir la présence de poisson dans le filet.

Photo: ADAPAEF 33

Photo: ADAPAEF 33

             LA PECHE AU FILET DERIVANT

 

C'est une pêche qui se pratique uniquement en bateau.

Le filet peut faire jusqu'à 60 mètres de long et 6 mètres de haut maximum. Le pêcheur plonge son filet dans l'eau et se laisse dériver au gré des courants, sur des distances très variables suivant les vents et les marées.  La maille de 50 mm minimum permet la capture de gros spécimens uniquement, mais il est très fréquent que ces derniers arrivent à se démailler et s'enfuir.

                           

LA PECHE AU COUL

 

Pour pratiquer cette pêche activement, il faut plonger le coul dans la rivière , dans le sens du courant, d’amont en aval, à la manière d’une pagaie pour le relever en bout de course. On peut aussi l’utiliser fixe, comme la coulette, dans un retour de courant, et dans ce cas, il faut attacher un fil au « cul » de la poche pour sentir  « taper » les poissons dans le coul… ».

 

Photo: ADAPAEF 33

             LA PECHE AU CARRELET

 

C'est une pêche de hazard, le filet (d'une surface maximum de 25m², rond ou carré, avec une maille de 27 mm minimum), est posé au fond de l'eau puis remonté de temps en temps dans l'espoir de piéger un poisson.

Les moments passés au carrelet sont surtout l'occasion de se retrouver entre amis, autour d'un casse-crôute...     

 

Photo: ADAPAEF 33

Photo: ADAPAEF 33

                  Siège social:   ADAPAEF 33 - 3 rue Louis Mondaut 33150 CENON        www.adapaef33.com      Tel: 05 56 86 28 86        mail: adapaef33@orange.fr